Pour faire un jardin, il faut un bout de terre et l'éternité... ( Gilles Clément )















25 novembre 2014

Bidouille de Louli...

Le dilemme, c'était lui, le perchoir ...


 Il fallait l'enlever à chaque tonte et le replacer ensuite mais attention pas n'importe où !
Non, non, n'allez pas croire que je suis maniaque, c'est juste que je l'avais placé à un endroit stratégique, visible des différentes fenêtres de la façade parce que des scénarios tels que celui-ci ,


 celui-ci,


ou celui-là, je ne veux pas les louper !


Alors m'est venue l'idée de le délimiter en lui faisant un petit parterre décoratif.
Il me fallait donc :

- récupérer quelques grosses pierres  déjà au jardin,


- réserver un créneau horaire avec mon "précieux" au jardin pour me creuser le trou,





- le laisser faire après lui avoir expliqué ce que je voulais.
Tout ça en présence de mon inspecteur des travaux finis !







21 novembre 2014

Des vitamines pour 2015 !

Quand en Mai dernier,  Arnaud est venu pour visiter le jardin, il m'avait apporté généreusement trois boutures de rosiers dont  le supposé brother cadfael. Etonnée par sa floraison quelques temps plus tard, je l'avais recontacté pour lui demander qui il était vraiment : 

"C'est Summer Song... C'est un challenge pour le placer !"


      Effectivement, ça ne pouvait pas être simple, ce ne sont pas les coloris que j'utilise au jardin ! Mais qu'à cela ne tienne, c'était peut-être l'occasion de créer un petit massif et d'y ajouter quelques vivaces mises en attente faute de savoir avec qui les associer...

D'abord choisir l'endroit, à côté du coin serre où se situent  les trois seuls sujets orangés du jardin, à savoir,

 la Bignone Mme Galen,


 un pied de physalis que je contiens en pot (car très envahissant et quelques jolis lampions me suffisent !)




et des Hémérocalles autour du cerisier planté à proximité,




Ensuite, ajouter celles avec qui l'associer comme, l'Heuchère Zipper  pour son côté cuivré,


deux carex Prairie Fire


le Geum Leonards Variety déjà planté au jardin,


L'Euphorbe griffithii Fireglow que j'ai découvert sur FB et que je trouve originale

Euphorbe griffithii Fireglow
(photo Promesse de fleurs)

enfin, l'Erysimum Constant Cheer

Giroflée - Erysimum Constant Cheer

(photo Promesse de fleurs)


Voilà le début d'un petit massif qui ne demande qu'à pousser et se laisser découvrir ...







8 novembre 2014

Mes petits Australiens ☺...

Quand j'ai dit à mon cher et tendre,  "mes petits Australiens sont arrivés", il a eu l'air de me prendre pour une folle mais bon, ce n'est pas grave, je me comprends... Depuis le temps que je les attendais, les rosiers de Warren !






J'ai suivi toute cette belle aventure entre  Isabelle,  Daniel  et Warren,  depuis deux ans à travers l'écran, faute de temps et de distance, mais je n'en étais pas pour autant moins intéressée...

 D'ailleurs, je vous invite à consulter le site  Jardin-Jardinier  qui retrace très bien cette belle rencontre,



Je reviens à mes rosiers ! Evidemment, faire un choix parmi 53 rosiers a été très difficile, voir même crucial... J'en ai donc choisi 5 pour leur forme, leur couleur mais aussi  pour la description de leur parfum parce que là, c'est un sujet accrocheur pour Monsieur, combien de fois m'a-t-il dit qu'une rose n'était pas une rose si elle n'était pas parfumée........



Voici donc ma sélection ( toutes les photos suivantes appartiennent au site de Daniel) :

L'oiseau chanteur pour sa fleur et pour son nom, comme une évidence pour le jardin !


Hypnotic,


Magical moment,


Lilac Jewel,


et Vanilla Twilight


Hâte de les découvrir pour de vrai  

28 octobre 2014

Ça avance...

c'est sûr, même si j'ai l'impression de ne pas en voir le bout ! Et oui parce qu'il y a les massifs mais il y a aussi les trous des nouvelles transplantations à compléter pour ne pas avoir un jardin trop "miné" ^^ !

Le troisième massif a donc pris place, difficile de vous le localiser exactement, c'était l'emplacement d'un compost, par conséquent, très peu photographié. Mais bon, je vous situe quand même...


Un sureau et un gros troène ont du être arrachés pour élargir le massif .


Voici donc l'endroit sans sureau, sans troène et sans bac à compost,



voici le montage des futurs transplantés


et le voici, une fois planté...


A part ça ?? 

Une énorme spirée qui ne se tenait plus a également été retirée pour y placer


                                    l'herbe de la Pampa devenue trop imposante au massif du bassin.


A sa place, tout aussi imposant mais avec un port plus vertical, un miscanthus giganteus  qui aura été particulièrement difficile à déplanter !


Une bonne transition pour vous dire quand même qu'avec de tels sujets à retirer, j'ai eu l'aide de mon "précieux" au jardin, mon fiston toujours prêt pour me faire des trous !!


Merci  Martin  !!

20 octobre 2014

Jardin d'Octobre...

Et même si les transplantations vont bon train au jardin,


 je voulais faire une petite pause  en ce qui concerne l'évolution des massifs  pour parler un peu de l'actualité au jardin parce qu'il y a encore de beaux restes !




Quelques annuelles,


quelques asters sans nom,


quelques jolies remontées,

Angela


The Fairy

quelques vivaces aussi

 Géranium Rozanne & Phormium purpurea,

 Cimicifuga simplex White Pearl


Liriope spicata Silver Dragon,

Et pour finir, deux nouvelles petites déco trouvées chez "Arrosoirs & Persil", 
un joli nénuphar qui a pris place au coin Bassin


et une petite barrière, posée au hasard pour le moment , 


ornée d'un petit ami 


qui anime tellement  le jardin !!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...