Pour faire un jardin, il faut un bout de terre et l'éternité... ( Gilles Clément )





21 juillet 2016

Eté au jardin d'Oscar...

Un mois que je n'ai pas publié, comme le temps passe !
Il y d'abord eu ces averses incessantes bousculant les roses qui étaient pourtant bien parties. 
Il y a eu ensuite les vacances scolaires et cette envie de chambouler l'ordre des choses parce que la vie au quotidien, ça finit par être monotone ! 
Et puis, il y a eu ce nouvel événement...à Nice...qui tétanise une fois de plus la France entière !
Avec tout ça, j'aspire à des vacances et cette année, je les attends vraiment avec impatience !

Pour l'heure, le jardin évolue et c'est l'entrée en scène des Hydrangeas.

H. Blue bird, macrophylla inconnu et Jasmin,

 
H. Green shadow et Phantom,

H. macrophylla inconnu et Rosa Alden Biesen,

H. Harlequin et Green Shadow

 Quelques vivaces aussi avec le Géranium blue sunrise et la Salvia Purple Rain


 ou le Géranium Rozanne parti à l’ascension du Phormium Purpurea


 les Aulx Sphaerocephalon au massif d'Aldo.


Enfin, quelques rosiers qui ne semblent pas avoir trop souffert du coup de chaleur de ces derniers jours même si beaucoup de feuillages sont atteints de marsonia cette année...

 R. Ladurée

 R. Salet

R. English Garden


R. Tuscany Superb et Swany

Le ciel est bleu au jardin d'Oscar


mais pas que ...!


Je vous souhaite à tous de belles vacances où que vous soyez, profitez bien ! 
Pour moi, ce sera la Sardaigne cette année et j'espère bien y faire une superbe rencontre, celle de notre amie Tyziana !

A bientôt 

20 juin 2016

Le massif du bassin...

Quand on arrive à la maison, on aperçoit le jardin tout en profondeur et c'est à cet endroit, dans le fond,  que j'ai voulu installer mon bassin, il y a maintenant 10 ans ! 

Bien sûr, depuis, il s'est vu agrandir deux fois (le massif, pas le bassin ^^) ayant la fâcheuse manie de toujours concevoir trop petit !


J'ai voulu y planter de nombreux  feuillages pour donner de l'opulence au massif en y associant un Nandina Fire Power aux abords du point d'eau, de nombreuses fougères et scolopendres


deux phormiums (atropurpurea et yellow wave)


un carex grayi qui n'en finit pas de se resemer


un fusain doré, rescapé de mes débuts au jardin mais qui a su depuis prendre une belle envergure et apporté un peu de lumière au massif,
un Gunnera, planté il y a 7 ans, il commence tout juste à avoir un bel effet !

  
Quelques hydrangeas,
quelques topiaires aussi pour assurer une structure même en hiver,



des iris des marais et une spirée de Van houtte en fond de massif.


(le massif vu de l'autre côté)

Quelques rosiers y ont été ajoutés plus récemment, comme 
Cottage rose,

Blue Boy, 


 Pink grootendorst

quelques géraniums vivaces aussi avec l’indétrônable Biokovo qui s'intègre à tous les massifs,

Rozanne,

ou encore Summer Skies

et pour finir, quelques Digitales aussi...


Mais pour l'heure, le spectacle se situe juste à l'entrée avec la Clématite Nelly Moser


associée au rosier Pink Cloud




de quoi attirer l’œil à l'arrivée  !


26 mai 2016

Tel une symphonie...

Je m'imagine souvent  comme un chef d'orchestre dans mon jardin, organisant, rythmant ou coordonnant les floraisons...Oui, mais ça, c'était plutôt jusqu'à une quinzaine de jours auparavant !

 A l'heure qu'il est, je suis plutôt comme Mickey dans Fantasia, débordée par toute cette végétation qu'il me semble parfois difficile à contenir !

Mais peu importe, le résultat est là, l'essentiel étant de découvrir ou redécouvrir toutes ces belles au jardin.

Depuis l'abattage des trois arbres cet hiver, il y a comme un puits de lumière qui semble bénéfique au nouveau "massif de l'îlot",


 les premières roses ont éclos,


R. Plume d'Ange,



R. Reine des Violettes,


R. Old Blush,


R. Danaë

les massifs foisonnent déjà,


un mariage de couleurs que j'apprécie particulièrement aux abords de la terrasse avec le Deutzia Variegata, Photinia et buis aux tendres pousses jaunes,

 

 la Briza Média qui commence à bien s'étoffer,


le Géranium espresso déplanté pour la troisième fois, semble enfin avoir trouvé sa place...


Les topiaires ont été taillées, sept au total et ça pour moi, c'est une corvée !


Il y a aussi de jolies découvertes cette année, nées de semis comme cette Ancolie et Verbascum


 ces Lysimaques atropurpurea


ou tout simplement l'Alysse qui se répand à vue d’œil, mais tellement pleine de charme !


Et puis, c'est  la pleine saison pour les oiseaux que j'adore observer comme "Gobe Mouchette"
qui couve en ce moment même, bien à l'abri, enfouie dans le lierre


ou les jeunes égarés à récupérer sous l’œil inquiet des parents !


Belle Journée à vous !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...